Les marchés attentistes face au risque nucléaire japonais

le 17/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les marchés semblent se reprendre, les regards restant tournés vers les tentatives de refroidissement des réacteurs nucléaires de la centrale de Fukushima au Japon. La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,44% jeudi, au terme d'une séance volatile. L'indice Nikkei a perdu 131,05 points à 8.962,67 points. A noter que l'opérateur de la centrale nucléaire endommagée au nord de tokyo, Tokyo Electric Power, a dévissé de plus de 13% sur la seule séance de jeudi. La Bourse de Paris se maintenait dans le vert jeudi en fin de matinée (+1,03%).

Sur le marché des changes en fin de matinée , l'euro valait 1,4053 dollar contre 1,3906 mercredi à 23 heures, un plus haut depuis quatre mois. La monnaie unique européenne se reprenait face au yen à 110,48 yens contre 108,15 yens la veille, après être tombé à 106,61 yens vers 22 heures mercredi. Le dollar reprenait également un peu de terrain face à la devise nippone à 78,75 yens contre 77,86 yens mercredi. Les prix du pétrole grimpaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché volatil toujours suspendu à l'évolution de la crise japonaise et attentif aux tensions persistantes au Moyen-Orient. Vers midi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril s'échangeait à 112,45 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,85 dollar par rapport à la clôture de la veille.

A lire aussi