Le Sommet européen détend les périphériques

le 14/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'accord inattendu trouvé ce week-end entre chefs d'Etat européens sur la réforme des mécanismes d'aides aux pays en difficulté permettait lundi une nette détente des spreads des emprunteurs périphériques. Les rendements portugais baissaient de 20 à 30 points de base selon les maturités, ceux de l'Espagne de 15 à 20 pb. La détente est encore plus nette en Grèce, qui a bénéficié d'un réaménagement de ses prêts bilatéraux. Seule l'Irlande, revenue les mains vides du Sommet, ne bénéficie pas de ce répit. Les annonces du week-end ont aussi permis aux valeurs bancaires européennes d'ouvrir en nette hausse lundi, et de contrebalancer l'effet de la catastrophe au Japon sur les indices actions occidentaux.

A lire aussi