La frénésie immobilière se poursuit à Hong Kong

le 09/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Alva To, responsable de la recherche chez DTZ, a indiqué au quotidien que le prix des résidences de luxe à Hong Kong pourrait bondir de 15 à 20% cette année. La hausse générale de l’immobilier dans la ville pourrait être limitée à 15%, accompagnée d’une hausse de 2 points des taux d’emprunt hypothécaire.

A lire aussi