Axel Weber ne dément pas de prochaines hausses de taux de la BCE

le 09/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le signal envoyé la semaine dernière par la BCE et suivant lequel elle était prête à relever les taux d'intérêt était «tout à fait nécessaire» pour parer à des anticipations d'inflation qui vont en s'amplifiant, a déclaré hier Axel Weber, membre de l’institut d’émission. Le marché table sur une hausse de trois quarts de point du taux de refinancement de la BCE d’ici à fin 2011. Il estime en outre que l'économie allemande devrait croître de 2,5% cette année, après une croissance de 3,6%. Un rythme suffisant pour faire baisser le chômage et progresser la demande intérieure.

A lire aussi