Moody's fait basculer la note de la Grèce dans la catégorie « hautement spéculative »

le 07/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Moody's a abaissé sa note attachée à la dette souveraine de la Grèce de trois crans, au nom à la fois de risques pesant sur la mise en œuvre du programme de réformes budgétaires du pays et de la possibilité d'une restructuration de la dette. L'agence de notation, qui a fait passer sa note de Ba1 à B1, a précisé que la perspective attachée à cette note était négative, ce qui signifie qu'un nouvel abaissement est possible dans les 18 mois à venir. La note de Moody's pour la Grèce est la plus basse des trois principales agences de notation. Elle est la première à faire basculer le pays dans la catégorie «hautement spéculative». Le ministère des Finances grec a estimé qu’ «à un moment où l'économie mondiale est fragile et où le marché est sensible, des décisions injustifiées et déséquilibrées en matière de notation, comme l'est celle de Moody's (...) renforcent les arguments en faveur d'une plus étroite régulation des agences elles-mêmes» L'écart de rendement entre les titres de dette souveraine grecs et leur équivalents allemand, référence sur le marché obligataire européen, s'est creusé de huit points de base dans la foulée de l'annonce de Moody's, à 913 pdb.

A lire aussi