L'inflation pénalise les actifs émergents

le 03/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les fonds actions émergents ont décollecté en février. En zone euro, la BCE pourrait durcir le ton

En février, les retraits subis par les fonds actions émergents ont dépassé les 19 milliards de dollars. Plus que les soubresauts géopolitiques, le risque inflationniste et les resserrements monétaires qu’il suscite expliquent ces réallocations au bénéfice des places boursières occidentales. Mais le débat sur l’inflation importée devrait aussi rebondir aujourd’hui en zone euro à l’occasion de la conférence mensuelle de la BCE, à l’heure où les hausses de prix des matières premières se diffusent aux prix à la production (voir graphique).

A lire aussi