Le secteur privé de la zone euro dopé par l'activité manufacturière

le 21/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'activité du secteur privé de la zone euro a progressé plus que prévu en février, en particulier dans les usines, mais cette amélioration s'accompagne d'une hausse des prix, selon l'enquête Markit publiée lundi. L'indice PMI flash manufacturier s'est établi à 59,0 dans la zone euro, près de son plus haut niveau en 11 ans, contre 57,3 le mois précédent. Les analystes anticipaient un chiffre stable à 57,3. L'indice de la production a atteint 61,1 en février après 59,4 en janvier, soit son plus haut niveau depuis avril 2010. «Le secteur manufacturier a réellement le vent en poupe. En comparaison, les services restent encore en retrait, mais cela illustre simplement un superbe taux de croissance», note Chris Williamson, de l'institut Markit. En Allemagne, l'indice des services est ressorti en baisse à 59,5 contre 60,3 le mois précédent, mais la croissance du secteur manufacturier s'est encore accélérée pour atteindre 62,6, son plus haut niveau depuis la création de l'enquête, il y a 15 ans. En France a également poursuivi sa marche vers la reprise ce mois-ci, avec un indice PMI composite à 59,5 contre 56,9 le mois précédent, soit son plus haut niveau depuis août et son dix-neuvième mois consécutif au-dessus du seuil des 50. En janvier, l'inflation a accéléré plus fortement qu'attendu dans la zone euro, à 2,4% en première estimation, dépassant l'objectif dans le mandat de la BCE.

A lire aussi