La Banque d'Angleterre est prise entre deux feux

le 26/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La banque d'Angleterre, photo: Bloomberg

Les minutes de la Banque d'Angleterre, publiées mercredi, montrent qu'un deuxième des neuf membres du comité de politique monétaire, Martin Weale, s'est prononcé mi-janvier pour une hausse des taux de 25 pb, rejoignant ainsi Andrew Sentance. Six membres ont voté pour le statu quo, Adam Posen restant favorable à un élargissement du programme d'assouplissement quantitatif. Dévoilées au lendemain de la publication d'un PIB britannique dans le rouge au quatrième trimestre, ces minutes témoignent donc d'une montée en puissance des faucons au sein de la BoE. Pour en désamorcer l'impact, le gouverneur Mervyn King a livré hier un discours plutôt pessimiste, mettant l'accent sur l'incapacité d'une hausse des taux à endiguer l'inflation importée, et sur la baisse des salaires réels au Royaume-Uni en 2010.

A lire aussi