Chute des volumes sur les dérivés de CO2

le 20/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La décision de la Commission européenne de suspendre jusqu'au 26 janvier les transactions sur les marchés au comptant du carbone, après le piratage informatique dont ont été victimes plusieurs registres de données européens, a aussi eu des effets sur les marchés dérivés. Les volumes de futures chutaient à l'ouverture, à environ 200.000 tonnes par heure, contre 1,2 million en moyenne hier matin.

A lire aussi