UFG-LFP poursuit sa croissance externe avec Cholet-Dupont

le 17/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société de gestion du Crédit Mutuel Nord Europe se substitue au Crédit Agricole et prend 51 % de la plate-forme dédiée aux conseillers indépendants

UFG-LFP franchit une nouvelle étape sur la route de la croissance. De source financière, la société de gestion du Crédit Mutuel Nord Europe (CMNE) aura finalisé son entrée au capital de Cholet-Dupont d’ici à fin février. Les parties viennent tout juste de se mettre d’accord, indique une source proche du dossier. UFG-LFP se substituera à Crédit Agricole Indosuez BP Holding, filiale de CACIB (Crédit Agricole Corporate and Investment Banking), entré au capital en 1996.

Il détiendra ainsi 33,4% de ce spécialiste de la gestion de portefeuilles financiers et du conseil en organisation patrimoniale. Issu de la réunion en 1967 des charges d'agent de change de Jean de Cholet et de Gilles Dupont en une société de bourse unique, l'établissement affiche à ce jour 10.000 comptes clients et 2,4 milliards d’euros d’encours, pour une vingtaine de conseillers-gérants.

Les familles et collaborateurs, qui disposaient d’un droit de préemption et conservent la majorité de la structure de tête, ont par ailleurs décidé de céder à la filiale du CMNE une participation de 51% dans Cholet-Dupont Partenaires, jusque-là détenu à 100% par la holding, précise cette même source. Cette plate-forme bancaire, bâtie sur le concept de l’architecture ouverte, sert aujourd’hui environ 300 conseillers de gestion de patrimoine indépendants, une clientèle bien connue d’UFG depuis plus de vingt ans. De la sorte, le groupe UFG-LFP (La Française des Placements) se renforce encore dans la gestion indépendante et la distribution de produits. Toutefois, aucune des parties n’a pu apporter de commentaires à L’Agefi.

UFG-LFP a par ailleurs officialisé en septembre son accord avec Siparex dans le capital investissement. Il détient ainsi 66% d’UFG-Siparex, ce qui lui permet de mieux répondre à sa clientèle d'investisseurs institutionnels, essentiellement apportée par La Française des Placements.

Juridiquement opérationnel depuis le 1er janvier 2010, le groupe présidé par Xavier Lépine et dirigé par Patrick Rivière tient ainsi un rythme soutenu depuis sa création. Menant à bien la fusion des équipes d’origine, avec plus de 610 collaborateurs, et sa réorganisation, il aurait terminé l’année 2010 avec 35 milliards d’euros d’actifs, contre 33,5 milliards gérés ou conseillés en 2009.

A lire aussi