L'Europe relance ses tests de résistance

le 14/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le choix des présidents des trois autorités de supervision est en revanche déjà critiqué

Les autorités de supervision sectorielles européennes ont officialisé hier le lancement de nouveaux tests de résistance pour les banques et les assureurs. En revanche, à peine connus, les noms de leurs trois présidents suscitent des réserves parmi les eurodéputés. La Commission et les autorités nationales, qui étaient chargées de choisir entre 300 candidats, ont privilégié des profils de techniciens. Le commissaire Michel Barnier a déjà dû justifier ce choix face aux députés qui devront auditionner les trois présidents en février.

A lire aussi