Succès pour les émissions espagnole et italienne

le 13/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’Espagne qui était sous la pression des marchés, a réussi sans problème à emprunter le maximum prévu, de trois milliards d'euros, grâce à une forte demande. Le pays a emprunté 2,999 milliards d'euros de bons du Trésor à cinq ans. La demande a été forte, avec un total de 6,308 milliards d'euros tandis que le taux moyen de cette adjudication, à 4,542% s'affiche en très nette hausse par rapport au taux moyen obtenu lors de la dernière émission du même type (3,576% le 4 novembre). L'écart de rendement entre les emprunts espagnols à 10 ans et le Bund allemand de même échéance s'établissait autour de 238 points de base, refluant d'un plus haut de six semaines touché à 300 pdb la semaine dernière. Ce test obligataire espagnol intervient en même temps qu'une opération réussie par le Trésor italien qui a levé jeudi matin sur le marché, le maximum qu'il prévoyait, à savoir 6 milliards d'euros. Il a été émis 3 milliards d'euros de titres à échéance cinq ans et 3 milliards d'euros de titres à échéance quinze ans. Les taux d'intérêt se sont en revanche encore inscrits en hausse à 3,67% pour les titres à cinq ans (contre 3,24% lors de la dernière émission similaire le 12 novembre) et à 5,06% pour les titres à quinze ans (contre 4,81%).

A lire aussi