Le Fonds européen nourrit les dissensions

le 13/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Paris et Berlin taclent la Commission sur ses projets de réforme de l'EFSF

En passant mercredi son premier vrai test de l'année sur les marchés obligataires, le Portugal a provoqué un rally des indices boursiers et des valeurs bancaires. L'idée d'un accroissement de la taille et du champ d'intervention de la Facilité européenne de stabilité financière (EFSF) de 440 milliards d'euros, relancée hier par le commissaire Olli Rehn (photo), y a aussi contribué. Mais les deux principaux bailleurs de fonds du dispositif, Paris et Berlin, ne l'entendent toujours pas de cette oreille.

A lire aussi