Le « Panel Taux » croit à une stabilisation des rendements de la zone euro

le 03/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En dépit du risque souverain en zone euro, les taux allemands et l'euro/dollar sont attendus par les panélistes, dans l'ordre, à 3 % et à 1,34 d'ici à six mois

Au premier semestre 2011, les banques centrales devraient encore venir en aide aux marchés financiers en laissant inchangés leurs taux directeurs et en poursuivant leurs assouplissement monétaire quantitatif. C’est ce qui ressort du «Panel Agefi Taux» de janvier réalisé auprès de 15 participants.

Mis à part Aurel BGC qui table sur un taux refi à 1,25% en juin prochain, tous les autres répondants à l’enquête défendent la thèse d’un refi figé à 1%. Le maintien de la marge de fluctuation 0-0,25% des Fed funds, du taux de base de la Banque d’Angleterre à 0,50% et des taux de la Banque du Japon à 0,10% font l’unanimité du panel. Des prévisions peu encourageantes qui suggèrent que les pays développés seront de nouveau confrontés ces six prochains mois à une croissance économique molle, assortie d’une inflation faible.

Alors que les émissions de dettes souveraines vont déferler sur les marchés début 2011, les taux des emprunts d’Etat en 2010, après une nette détente entre janvier et août, ont retrouvé le chemin de la hausse depuis l’automne. En novembre, la tension des taux avait été plus forte que les prévisions en hausse des panélistes. En janvier, comme en décembre, les membres du panel ont revu en hausse les prévisions de taux à 10 ans.

En Europe, les tensions sur les marchés causées par la crise irlandaise et les craintes de contagion au Portugal et en Espagne ont conduit les membres à relever de 21 et 14 pb à 2,93% et 3,03% leurs prévisions à 3 et 6 mois. Natixis a relevé agressivement de 55 pb à 3,10% sa prévision à 3 mois sur le refi, contre une hausse de 40 pb pour CPR AM et Groupama AM respectivement à 3,3% et 3%. Sur la base des niveaux de vendredi, à savoir 2,97%, le scénario du panel, certainement par précaution, est donc celui d’une stagnation des taux.

Dans le cas des Etats-Unis, le panel anticipe à 3 et 6 mois des rendements américains à 10 ans à 3,18% et 3,27% en hausse de 42 et 27 pb par rapport au Panel décembre. La prévision à 3 mois de Cholet Dupont passe de 2,75% à 3,50%. Natixis se démarque encore en augmentant la sienne de 120 pb à 3,80%. Les taux des Treasuries à 10 ans ont touché les 3,33% vendredi, soit 14 et 5 pb de plus que les prévisions du panel à 3 et 6 mois. L’heure pourrait donc être à une détente modérée des taux américains, possible résultante du second tour de l’assouplissement quantitatif de la Fed.

Sur le change, après une année volatile, l’euro/dollar, qui a débuté 2010 à 1,45 et touché un plancher de 1,19 en juin, devrait se stabiliser sur ses niveaux actuels. Alors que la parité se traitait vendredi à 1,338, les 16 membres du Panel Agefi Change ont baissé à 1,33 leurs prévisions à 3 mois pour l’euro/dollar, contre 1,34 en décembre et ont laissé inchangée celle à 6 mois à 1,34. Le dollar/yen, qui a flirté avec les 80 fin octobre, est vu à 85 d’ici à juin.

panel mois taux
ZOOM
panel mois taux
panel mois change
ZOOM
panel mois change

A lire aussi