Le « Panel Crédit » s’engage prudemment dans l’année 2011

le 03/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Plus de la moitié des panélistes sont neutres sur la classe d’actifs. Ils tablent sur une stabilité des spreads en janvier

Les gestionnaires sont prudents en ce début d’année. Campant sur leurs positions de décembre, les membres du Panel Crédit adoptent une exposition neutre à la classe d’actifs. Seul Swiss Life AM a modifié son opinion, en passant de neutre à surpondérer. Les panélistes sont ainsi moins optimistes qu’en début d’année 2010, lorsqu’ils surpondéraient le crédit et anticipaient une évolution positive des spreads à un mois.

Sur l’année écoulée, le crédit a connu une évolution mouvementée. L’indice iBoxx sur les dettes non financières s’est d’abord resserré de 12 points de base (pb) en avril alors que les investisseurs sortaient des obligations souveraines pour se reporter sur le crédit. Il s’est ensuite fortement écarté jusqu’en juillet puis resserré légèrement. Il s’est finalement écarté de 13 pb sur l’année. Le marché des CDS a également évolué en fonction de l’actualité macroéconomique. Les indices iTraxx Europe et Crossover ont ainsi atteint leurs plus hauts niveaux début juin. Ensuite, les contrats de protection contre le risque de défaut des titres les plus risqués ont enregistré une meilleure performance que les CDS sur les dettes plus sûres. De fait, les investisseurs, à la recherche de rendement dans un environnement de taux bas, ont privilégié les crédits les plus risqués, mieux rémunérés. L’iTraxx Crossover (série 12) s’est resserré de 87 pb à 342 pb tandis que l’iTraxx Europe (série 12), moins risqué, s’est écarté de 17 pb à 93 pb. Les CDS sur les dettes financières subordonnées ont connu les plus fortes tensions compte tenu du risque de mise à contribution des créanciers subordonnées en cas de restructuration des banques émettrices. L’indice iTraxx sur ces titres s’est écarté de près de 200 pb à 329 pb.

Pour le début d’année 2011, les membres du Panel sont légèrement plus optimistes que début décembre. Ils sont 37% à tabler sur une évolution positive des spreads contre 33% il y a un mois. Swiss Life AM a rejoint ce groupe en relevant ses perspectives de neutre à positive. CCR AM a suivi un chemin opposé en passant de neutre à négative.

Le marché primaire du crédit en euro devrait rester un marché de fenêtres, rythmé par l’actualité, comme en 2010 où 110 milliards d'euros d’obligations non financières ont été placées, contre 270 milliards d'euros en 2009. Pour 2011, la recherche crédit de Société Générale CIB anticipe 120 milliards d'euros d’émissions. Le marché high yield restera lui très actif, avec 40 à 45 milliards d'euros d’émissions attendues, après le record de 2010 à 42 milliards d'euros.

Dans ce contexte, les membres du panel vont continuer de cibler les titres principalement dans le bas de la catégorie investment grade et dans le high yield. Les obligations à haut rendement intéressent ainsi Allianz Global Investors France, Amundi, BNP Paribas IM, CPR AM, Lazard Frères Gestion et JPMorgan AM.

panel mois crédit
ZOOM
panel mois crédit

A lire aussi