Rejet d'une plainte contre Porsche aux Etats-Unis

le 31/12/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un juge fédéral a rejeté hier une plainte déposée par dix hedge funds qui accusaient le constructeur automobile allemand d'avoir verrouillé le marché des actions de Volkswagen et qui lui réclamaient deux milliards de dollars de dommages et intérêts. Le juge a estimé que les fonds n'avaient pas qualité pour agir, évoquant un précédent juridique américain qui avait restreint la capacité des plaignants américains à lancer des poursuites dans le cadre d'affaires impliquant des parties non américaines devant la justice des Etats-Unis.

A lire aussi