L'Espagne paie le prix fort pour ses dernières levées de dette de l'année

le 16/12/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Suite aux craintes de contagion de la crise souveraine en zone euro et aux risques de dégradation de ses notations de crédit, l’Espagne, qui a adjugé ce matin 2,39 milliards d’euros de dettes à moyen et long terme, a vu son coût de financement s’envoler par rapport aux précédentes adjudications. Le Trésor espagnol a placé 1,78 milliard d’euros à 10 ans mais à un taux de 5,446%, soit 83 pb de plus que le rendement offert aux investisseurs en novembre lors de la précédente adjudication. Il a aussi levé 618 millions de dette à 15 ans à un taux de 5,953%, un niveau supérieur de 141 pb au taux accordé au marché en octobre. Le pays n’a même pas réussi à atteindre le milieu de la fourchette indicative fixée à 2-3 milliards d’euros.

A lire aussi