Le plan irlandais ne suffit pas à rassurer les marchés

le 29/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo: Bloomberg

Si les marchés européens ont accueilli favorablement à l’ouverture le plan d’aide à l’Irlande, l’embellie fut de courte durée, rien ne semblant pouvoir apaiser les inquiétudes des investisseurs sur les économies périphériques de la zone euro. Vers 12h30, le CAC 40 se repliait de 0,93%, le DAX de 0,69% et le Footsie de 0,55%. Seule la Bourse irlandaise, en hausse de 0,7%, continuait à profiter du climat de confiance du début de matinée. Il apparaît que la mauvaise adjudication italienne d'un montant total de 5,5 milliards d'euros semble avoir entraîné le retournement des marchés en fin de matinée. En baisse dans la matinée, le contrat à échéance décembre sur le Bund allemand a effacé ses pertes pour revenir à 127,35, après un plus bas de séance à 126,69. La monnaie unique a également fait les frais de ce retournement, l'euro étant repassé sous la barre de 1,32 dollar. Illustrant la fébrilité des marchés, l'indice de volatilité VDAX-NEW a bondi de 5% à un plus haut de trois mois.

A lire aussi