Adjudication sans gloire pour l'Italie

le 29/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'adjudication réalisée lundi matin par l'Italie, quelques heures après l'annonce du plan d'aide à l'Irlande, a rencontré une demande modérée. Le souverain a vendu 2,5 milliards d'euros d'obligations 2013 à un rendement de 2,936%, avec un ratio de demande sur offre de 1,38 fois, et près de 3 milliards d'euros de titres 2021 à 4,486%, avec un ratio de 1,27 contre 1,42 fois lors de la précédente adjudication à 10 ans. L'Italie a aussi vendu pour 1,34 milliards de certificats à taux variable 2017, moins que le maximum prévu. Selon plusieurs analystes, la forte demande domestique a soutenu ces opérations.

A lire aussi