« Nous restons très optimistes sur les émergents »

le 22/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Marjorie Sonigo, Florence Mosse-Colin, à la gestion privée de Credit Suisse France

L’Agefi : Pourquoi restez-vous optimistes sur les marchés actions ?

Marjorie Sonigo et Florence Mosse-Colin : Après un excellent mois de septembre, les dernières statistiques économiques ont redonné confiance aux investisseurs.

En dépit du chômage toujours élevé, les récents indicateurs économiques sont plutôt ressortis en hausse, confirmant ainsi la reprise et permettant aux marchés actions de rebondir.

Le problème de l’endettement des Etats ne semble plus être la priorité des investisseurs. Les dernières publications de résultats sont pour l’ensemble sorties meilleures que prévu et sont venues soutenir cette tendance.

Les actions sont également favorisées par des taux d’intérêt bas (qui devraient le rester encore quelque temps), par des liquidités pléthoriques et par des valorisations encore attrayantes. De plus, une hausse modérée de l’inflation pourrait également avoir des répercussions positives sur les actions.

Nous privilégions en particulier la zone émergente qui reste la locomotive de la croissance mondiale avec des taux de croissance très forts.

Quelles seront les thématiques les plus porteuses pour les mois à venir ?

Nous restons très optimistes sur la zone émergente et sur l’ensemble des sociétés européennes fortement présentes sur cette zone.

Une des grandes thématiques dans notre stratégie est ainsi la croissance de la consommation domestique des pays émergents, et le secteur du luxe en est un des principaux représentants.

A lire aussi