Dissensions au sein des membres du Comité de politique monétaire de la BoE en novembre

le 17/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Trois orientations politiques divergentes ont été défendues lors du Comité de politique monétaire de la Banque d'Angleterre (BoE) en novembre, montre le compte-rendu de la réunion des 3 et 4 novembre. Adam Posen estimait que l'économie britannique avait besoin de 50 milliards de livres supplémentaires pour compenser les mesures d'austérité décidées par le gouvernement, tandis qu'Andrew Sentance préférait un relèvement du taux d'intérêt directeur d'un quart de point. Sept autres membres du MPC se sont cependant prononcés en faveur du statu quo tout en se déclarant prêt à modifier la politique de la BoE le cas échéant.

A lire aussi