Les Européens calment le jeu sur l'Irlande

le 12/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les ministres des Finances de la France, de l'Allemagne, de la Grande-Bretagne, de l'Italie et de l'Espagne ont publié vendredi un communiqué en marge du sommet du G20 destiné à calmer les tensions sur les dette périphériques. S'agissant du futur mécanisme permanent de résolution de crise d'un Etat et de la participation éventuelle du secteur privé, «il est clair pour nous que ceci ne s'appliquera à aucun encours de dette existant et à aucun programme dans le cadre des instruments actuels», rappelle le communiqué. «Nous considérons que le rôle du secteur privé dans un mécanisme futur pourrait comprendre un ensemble de différentes possibilités telles que des engagements volontaires des investisseurs institutionnels de maintenir leurs expositions, un engagement des créanciers privés de renouveler leurs encours ou l'inclusion de clauses d'action collective dans les futures émissions obligataires des Etats membres de la zone euro», poursuivent les ministres. L'annonce a permis une détente des rendements irlandais et portugais de 55 et 20 pb respectivement vers midi. Le taux à 10 irlandais atteint tout de même 8,10%.

A lire aussi