Rothschild transige au Brésil

le 04/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Rothschild & Cie Banque a accepté de verser 500.000 réaux (210.000 euros) d'amende pour mettre fin à une enquête sur son rôle dans la reprise de l'opérateur de téléphonie brésilien GVT par Vivendi, a annoncé l'autorité brésilienne de régulation, la CVM. Celle-ci cherchait à déterminer si Rothschild, en tant qu'organisme basé hors du Brésil, avait enfreint les règles de marché en achetant en novembre 2009 des actions de GVT pour le compte de Vivendi.

A lire aussi