Le Brésil veut réduire ses taux et sa dette

le 03/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La nouvelle présidente élue du Brésil, Dilma Rousseff, a indiqué dans un entretien à la chaîne télévisée qu’elle souhaitait ramener la dette publique à 42% du PIB, afin de pouvoir commencer à réduire les taux d’intérêt qui sont actuellement à 10,75%. Cette baisse du déficit passera selon elle par une refonte du système de taxe.

A lire aussi