Le Brésil renforce le contrôle des capitaux

le 19/10/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La monnaie brésilienne. Photo: Marcos Issa/Bloomberg

Guido Mantega, le ministre des Finances brésilien, a annoncé de nouvelles mesures pour endiguer l'afflux de capitaux spéculatifs à court terme dans le pays. Le taxe sur les investissements non-résidents dans l'obligataire passera de 4% à 6%, une deuxième augmentation en un mois. Le 4 octobre, le Brésil l'avait portée de 2% à 4%, sans vraiment réussir à endiguer la hausse du real, qui s'est apprécié depuis de 1,4% face au dollar. La taxe sur les dépôts pour les appels de marge sur dérivés passera elle aussi à 6%, contre 0,38% aujourd'hui, pour les non-résidents.

A lire aussi