Le fonds norvégien tacle les pratiques fiscales agressives

le 04/03/2021 L'AGEFI Hebdo

Sortie. Le fonds souverain norvégien (NBIM) a choisi de sortir de sept sociétés en raison de leurs mauvaises pratiques fiscales en 2020. Plutôt qu’une raison éthique, le fonds estime que « les pratiques fiscales agressives peuvent engendrer des risques financiers » : changements de réglementation...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi