Humain, trop humain

le 01/10/2020 L'AGEFI Hebdo

L’intelligence froide et artificielle des algorithmes doit permettre d’éviter les biais inhérents à l’homme. C’est pour cette raison qu’en 2017, de nombreuses stations-service allemandes avaient laissé à un programme le soin de faire évoluer les prix à la pompe en fonction de la demande, une...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi