DETTE ÉMERGENTE - L’heure des comptes

le 20/05/2020 L'AGEFI Hebdo

Entre les pays émergents susceptibles de faire défaut et leurs créanciers privés, les discussions s’annoncent musclées.

DETTE ÉMERGENTE - L’heure des comptes
Manifestation à Buenos Aires en 2018 contre la hausse des prix.
(Bloomnberg)
Bernie Sanders, Jean-Luc Mélenchon ou encore Yanis Varoufakis... Ils font partie des quelque 300 parlementaires, marqués à gauche, à avoir demandé le 13 mai au Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque mondiale une annulation massive des dettes des pays les plus fragiles. Sans aller...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

Ailleurs sur le web

A lire aussi