PÉTROLE Une si lointaine menace

le 16/01/2020 L'AGEFI Hebdo

Malgré les tensions irano-américaines, le baril reste loin des 80 dollars, cote d’alerte pour la croissance.

PÉTROLE Une si lointaine menace
Les manifestations se poursuivent en Iran après l’assassinat de Qassem Soleimani. Ici le 12 janvier à Téhéran.
(rea)
La réaction a été aussi intense que brève. L’assassinat du général iranien Qassem Soleimani par les Etats-Unis et les représailles de Téhéran dirigées contre des bases de la coalition en Irak n’ont provoqué qu’une flambée passagère des cours du baril de Brent au-dessus de 70 dollars. Comme lors...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi