Les pays du Golfe broient du noir

le 24/10/2019 L'AGEFI Hebdo

DIVERSIFICATION Avec des perspectives de croissance revues à la baisse par le FMI (Fonds monétaire international, voir graphique) et la Banque mondiale, les pays du Golfe (Arabie Saoudite, Bahreïn, Oman, Qatar, Émirats arabes unis, Koweït) subissent de plein fouet les conséquences de la réduction...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi