Le doute existentiel des gérants d’actifs

le 24/10/2019 L'AGEFI Hebdo

Le doute existentiel des gérants d’actifs
(Pierre Chiquelin)
Les gestionnaires d’actifs français perdent la tête. En l’espace de quelques jours, cinq maisons ayant pignon sur rue ont enregistré le départ de leurs dirigeants, des informations dont les fidèles lecteurs des publications de L’Agefi ont d’ailleurs eu la primeur. Succursale de groupe étranger ou...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi