Les fonds de pension britanniques confrontés à la baisse des dividendes

le 13/06/2019 L'AGEFI Hebdo

Au fil des années, ils ont réduit leur exposition aux entreprises cotées sur le FTSE 100.

Mi-mai, la décision de l’opérateur de télécoms britannique Vodafone de tailler dans son dividende à hauteur de 40 % pour réduire son endettement a causé quelques émois sur les marchés. C’était la toute première fois depuis 1999 que l’opérateur décidait de réduire son dividende. Un peu plus tôt,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi