2.000 milliards

le 16/05/2019 L'AGEFI Hebdo

C’est l’augmentation, en dollars, de la dette des entreprises des pays émergents en monnaies fortes depuis 2008. Elle s’élevait à 4.100 milliards à fin 2018, selon l’IIF (Institute of International Finance), soit 15 % du PIB agrégé. Les dettes publiques ont crû de 1.000 milliards, ce qui porte à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi