Immobilier

Londres snobe le Brexit

le 09/05/2019 L'AGEFI Hebdo

La bonne tenue de l’immobilier de bureaux contraste avec la chute des surfaces dédiées à la distribution.

Londres snobe le Brexit
Le déclin post-référendum de la livre sterling a fait le bonheur des investisseurs internationaux et des HNWI (high net worth individuals), en quête d’actifs dans la capitale britannique. En 2018, Londres, à elle seule, a attiré 26,9 milliards de dollars de fonds transfrontaliers en immobilier...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi