Le Royaume-Uni survivra au Brexit

le 21/03/2019 L'AGEFI Hebdo

Les aléas politiques agitent quelque peu les marchés et les investisseurs se raccrochent aux fondamentaux de l’économie, qui restent bons.

Plus l’échéance du 29 mars 2019 se rapproche, plus l’incertitude s’installe. Ni les votes successifs des parlementaires britanniques, ni les allers-retours de la Première ministre Theresa May entre la Chambre des Communes et Bruxelles ne permettent de prédire quel va être le statut du Royaume-Uni...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi