La gestion passive dévore la gestion active

le 14/02/2019 L'AGEFI Hebdo

Appétit. La gestion passive est en passe de supplanter son pendant actif aux Etats-Unis. Elle pourrait peser 50 % des fonds actions d’ici deux à trois ans si elle continue de progresser au même rythme que ces cinq dernières années (2,8 points par an), selon JPMorgan. Elle représentait 44 % du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi