M&A

L’arbitrage poursuit sa route

le 10/01/2019 L'AGEFI Hebdo

Malgré l’échec NXP-Qualcomm, les performances de cette stratégie restent parmi les meilleures en 2018.

Chutes des prix des actions, du crédit, du pétrole… les mauvaises nouvelles se sont accumulées en 2018, sauf pour les hedge funds qui ont réussi à se décorréler des marchés via l’arbitrage de fusions-acquisitions (M&A). Ces stratégies ont généré entre 0 % et +3 % de rendement selon les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi