Les gestions optimisent leur budget de recherche

le 10/01/2019 L'AGEFI Hebdo

Un an après l’entrée en vigueur de MIF 2, les processus de rationalisation de l’analyse financière se poursuivent.

Les gestions optimisent leur budget de recherche
La Banque Postale AM (ici, le siège social de La Banque Postale) avait opté pour un modèle RPA sur encours qui permet de pérenniser le budget recherche.
(Pierre Chiquelin)
Si l’efficacité de MIF 2 pour améliorer la transparence sur les marchés (et la distribution) d’instruments financiers européens est sujette au doute, le troisième pan de cette réglementation, afin d’améliorer la relation investisseur-broker-émetteur sur l’analyse financière, pourrait finalement...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

Ailleurs sur le web

A lire aussi