Trajectoire du silence

le 31/10/2018 L'AGEFI Hebdo

Personne ne comprend les accords de Paris, il faut courir après les non-dits autant qu’après les excès d’émissions de CO2. Au départ, en 1988, il était question de limiter à 1,5° le réchauffement climatique d’ici à 2100 et implicitement, un niveau de 2 °C était accepté puisque les obligations...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi