Sang chaud

le 11/10/2018 L'AGEFI Hebdo

Outre-Manche, les « Brexiters » ne sont pas de fins diplomates. Manifestement, les nerfs du secrétaire d’Etat britannique aux Affaires étrangères, Jeremy Hunt (photo), le lâchent à l’approche de l’échéance du 29 mars prochain. Il n’a pas trouvé mieux que d’assimiler le comportement de l’Union...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi