Brésil, le prochain domino

le 27/09/2018 L'AGEFI Hebdo

Les Brésiliens sont appelés aux urnes en octobre sur fond de crise des pays émergents.

Jusqu’au dernier moment, Luiz Inacio Lula Da Silva a cru qu’il pourrait se présenter aux prochaines élections. Mais l’ancien président brésilien, reconnu coupable de corruption dans l’affaire Lava Jato en 2017, a été écarté de la course par le Tribunal supérieur électoral cet été. « Cela rend l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi