La France face au défi du verdissement

le 13/09/2018 L'AGEFI Hebdo

Les financements publics comme privés sont insuffisants pour répondre aux objectifs de lutte contre le changement climatique.

La France face au défi du verdissement
François de Rugy, le nouveau ministre de l’Ecologie (ici lors de la passation de pouvoirs avec le ministre sortant Nicolas Hulot), se pose en champion de l’écologie « positive ».
(rea)
En permettant, à l’occasion de la COP21, la signature de l’Accord de Paris, la France a pris le leadership des nations engagées dans la lutte contre le changement climatique. En juillet 2017, Nicolas Hulot, alors ministre de l’Ecologie, déclarait que la France souhaitait atteindre la neutralité...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi