L’inimaginable « clause Trump »

le 17/05/2018 L'AGEFI Hebdo

Malgré les invitations répétées des autorités iraniennes, les banques européennes ont prudemment évité tout financement de projet en Iran. Pour les entreprises non financières qui se sont lancées dans l’aventure, et tomberaient sous le coup des règles américaines, il semble difficile de concevoir...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi