Dette émergente : la gestion flexible à l’honneur

le 03/05/2018 L'AGEFI Hebdo

La remontée des taux d’intérêt américains favorise les fonds opportunistes.

Dette émergente : la gestion flexible à l’honneur
La dette souveraine en dollars, en devises locales et la dette corporate offrent des opportunités distinctes.
(Fotolia)
Les fonds de dette émergente ont collecté 77,4 milliards d’euros sur un an à fin janvier, portant les encours à 285 milliards d’euros d’après Morningstar. Ce beau succès profite en particulier aux fonds de dette émergente en dollars (+ 38,4 milliards d’euros sur un an) et ceux investis en devises...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi