Thierry Lucas incarne l’approche event driven à pas comptés

le 12/04/2018 L'AGEFI Hebdo

Le fondateur de Portland Hill accepte de prendre son temps. Il affiche six années de performances positives.

Thierry Lucas incarne l’approche event driven à pas comptés
Martin lafeldt, directeur de la recherche - THierry lucas, fondateur et CIO - ALEXIA ACKERMANN, chief operating officer
(rea)
Il aurait pu devenir joueur de tennis professionnel. De 14 à 18 ans, Thierry Lucas rêve de Grand Chelem. Mais cet interne en sport-études section tennis de l’Académie de Sophia-Antipolis (Nice) a un problème : il est bon élève. Une appétence pour les études qui le distingue de ses promotionnaires...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi