Viel zu viel !

le 22/02/2018 L'AGEFI Hebdo

Le remplacement du portugais Vitor Constâncio par l’espagnol Luis de Guindos à la vice-présidence de la Banque centrale européenne (BCE) est à peine acté, que les « analystes », plutôt allemands ou suisses alémaniques, jugent acquise la désignation le 1er novembre 2019 de l’allemand Jens Weidmann...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi