Voldemort

le 15/02/2018 L'AGEFI Hebdo

N’écoutant que son courage, Fidelity a tranché : ses clients particuliers ne pourront plus « shorter  » la volatilité au travers d’un ETF, a annoncé le gestionnaire d’actifs le 9 février. Oui, le 9 février, soit quatre jours après que lesdits fonds eurent explosé… en vol. Voilà pourtant des mois...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi