Dettes bancaires, l’embarras du choix

le 25/01/2018 L'AGEFI Hebdo

Les « dettes seniors non préférées » devraient représenter une partie majeure des nouvelles émissions en 2018, malgré des valorisations déjà élevées.

Dettes bancaires, l’embarras du choix
Retour gagnant pour Monte dei Paschi di Siena qui vient de placer une dette Tier 2 un an seulement après sa restructuration.
(Bloomberg)
Tout un symbole : le 11 janvier, MPS a placé une dette Tier 2 un an seulement après sa restructuration. Un retour gagnant qui s’inscrit dans une tendance de fond. Toutes les dettes financières ont connu de très belles performances depuis le creux de février 2016, et ce pour quatre motifs....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi