Immobilier londonien - Un avenir incertain

le 07/12/2017 L'AGEFI Hebdo

Les deux prochaines années s’annoncent cruciales pour l’immobilier de bureaux.

Immobilier londonien - Un avenir incertain
British Land a vendu en mars sa participation à hauteur de 50 % dans le gratte-ciel CheeseGrater à des acheteurs chinois.
(Bloomberg)
A l’image de l’économie britannique, le secteur de l’immobilier commercial londonien n’a pas rencontré l’effondrement attendu post-référendum. « Un certain nombre d’observateurs pensaient que les rendements de 4 % enregistrés dans la City n’allaient pas pouvoir être maintenus à la suite du Brexit...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi