Des parts couvertes pour les fIA

le 02/11/2017 L'AGEFI Hebdo

Sens inverse. Alors que l’Esma vient purement et simplement d’interdire la commercialisation de parts d’OPCVM couvertes contre le risque de taux et celles protégées du risque action (lire page 37), l’AMF et l’AFG réfléchissent à leur création pour les FIA (fonds d’investissement alternatifs). Un ...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi